Cercle Sacré De La Vie

Devenez le magicien de votre vie !

Notre éthique

Ceci est notre code déontologique, directement tiré du code de déontologie établi par la Fédération Française de Kinésiologie Spécialisée. Nous vous invitons à en prendre connaissance.

Généralités

La METAKINEBIOLOGIE® constitue un ensemble de techniques de gestion du stress et des émotions. Le travail proposé par le praticien est pédagogique et n’a pas de visée thérapeutique.

Le praticien n’établit ni diagnostic, ni traitement. Il ne fait aucune prescription et ne demande jamais de suspendre un traitement médical. Si nécessaire, il suggère à son client de rencontrer un spécialiste étranger à sa discipline.

Le praticien informe son client chaque fois qu’il utilise une technique autre que la Métakinébiologie®.

Conscient de l’importance d’une promotion sans ambiguïté de cette technique, le praticien est vigilant dans la manière de la présenter :

Il proscrit tout terme médical qui pourrait faire faussement croire que la Métakinébiologie® est une médecine alternative ou une pratique de guérison.
Il évite tout terme ambigu, mystérieux ainsi que tout terme dont il ne maîtrise pas la portée. Il présentera la Métakinébiologie® telle qu’elle est définie ci-dessus, avant toute séance individuelle.
Il se comporte avec honnêteté, intégrité, respect et courtoisie. Il s’abstiendra, même en dehors de son exercice professionnel, de tout acte susceptible de déconsidérer cette pratique.
Il respecte en tout point les Droits de l’Homme et la législation Française, Européenne et Suisse.

Il respecte ce présent code d’éthique et de déontologie. Le non-respect de ce code expose le praticien à l’exclusion de la liste des praticiens en Métakinébiologie®.

Relation du praticien en METAKINEBIOLOGIE® avec ses clients

Le praticien s’engage à travailler avec toute personne quels que soient son âge, sa condition, ses convictions.

Il n’exerce ni influence, ni pouvoir, qu’il soit moral, physique, mental, spirituel, financier ou sexuel.

Lors du premier contact, il informe le client sur sa formation, ses compétences et sa manière de travailler. Il répond à toute question relative à sa pratique.

Il veille à ne jamais juger, culpabiliser, ni blâmer les personnes qui le consultent. Il parle de façon claire et précise afin d’assurer au client la meilleure compréhension possible.

Le praticien en Métakinébiologie® est un accompagnateur, un pédagogue. Il est à l’écoute des difficultés de son client. Cependant, il met l’accent sur l’optimisation du potentiel de la personne. Il n’obligera jamais son client à exposer certains domaines de sa vie privée si celui-ci ne le souhaite pas. Il le laisse toujours libre de ses choix.

Le praticien en Métakinébiologie® est tenu au secret professionnel, sauf dérogations prévues par la loi. S’il s’avère nécessaire de briser le secret professionnel, le client sera informé de la rupture du secret et des raisons qui la motivent.

Il n’imposera ni le nombre de séances, ni la fréquence des rendez-vous.

Il laisse à son client le libre choix de poursuivre le travail entrepris ou d’y mettre un terme.

Il fixe ses honoraires en conscience.

Conformément à la loi, le prix de ses séances est affiché dans la salle d’attente.

Utilisation du test neuro-musculaire

Le test neuro-musculaire utilisé dans la Métakinébiologie® donne l’indication d’un état de stress en lien avec le sujet abordé pendant la séance.

Il ne permet en aucune façon de faire des diagnostics, de prédire le futur, de révéler ou d’affirmer un passé non vérifiable ni de savoir si une personne dit la vérité.

Le praticien en Métakinébiologie® prend toutes les précautions nécessaires pour fiabiliser les réponses du test et n’utilise en aucun cas le test neuro-musculaire pour poser un quelconque jugement sur la personne ou lui imposer des choix.

Compétences

Le praticien en Métakinébiologie® est vigilant, lucide et tient compte des limites qu’il peut rencontrer dans sa pratique. Il orientera son client vers un autre professionnel qualifié dans une autre discipline s’il constate que le travail demandé ne relève pas de ses compétences. Régulièrement, il réactualise ses compétences et consulte un superviseur.

Il fait un travail personnel régulier avec un praticien professionnel en MKB®. Il complétera éventuellement ce travail en faisant appel à des praticiens utilisant des techniques différentes.

En cas de problèmes personnels, il évaluera la possibilité d’interrompre momentanément sa pratique. Il pourra prendre conseil auprès d’un superviseur.

Sécurité

Le praticien en Métakinébiologie® a souscrit une assurance professionnelle. Il travaille dans un lieu où la sécurité de ses clients est assurée.

Relation avec ses confrères

Le praticien en Métakinébiologie® respecte ses confrères. Il s’abstient de tout propos les discréditant ou les diffamant.

Relation avec les autres professions

Le praticien en Métakinébiologie® entretient des rapports courtois et respectueux avec les membres des autres professions. Il s’abstient de toute critique ou dévalorisation.

Publicité

Le praticien en Métakinébiologie® fait, dans ses documents publicitaires, une distinction claire entre la Métakinébiologie® et des techniques étrangères à la profession. Ses documents d’information respectent le code d’éthique et de déontologie de la pratique et du concept, et veilleà ne laisser supposer en aucun cas que les services proposés sont plus efficaces que ceux d’autres professionnels.

Le praticien en Métakinébiologie® est circonspect dans sa communication et veille à garantir au mieux l’image et la philosophie du concept. Il pourra à tout moment prendre conseil auprès du concepteur, notamment pour la rédaction de ses documents publicitaires.

Il garde l’entière responsabilité de ses propos.

Examen des plaintes

Une commission d’éthique en accord avec le concepteur étudiera les plaintes, hors cadre judiciaire, concernant ses membres. Elle transmettra sa réflexion qui prendra une décision définitive et la communiquera au praticien en MKB®.

Le praticien en Métakinébiologie® avertira le concepteur si une action en justice est menée contre lui concernant l’exercice de sa profession.

Le concepteur de la MKB® ne peut défendre en justice les droits du praticien. A cet égard, le praticien peut souscrire une protection juridique adaptée à sa situation.

Les plaintes adressées à la commission d’éthique doivent être écrites et datées. Elles comporteront les noms, prénoms et adresse du plaignant, ainsi que les coordonnées professionnelles du praticien incriminé.

Les faits reprochés devront être datés et expliqués.

Le praticien concerné sera prévenu par lettre recommandée avec avis de réception (LR+AR) et recevra copie de la plainte.

Il devra répondre par écrit avant de se présenter devant les membres de la commission d’éthique.

Tous les membres du conseil d’éthique recevront la copie de la plainte. Ils s’engagent à respecter la confidentialité. Ils ne devront, en aucun cas, diffuser ni faire usage des courriers reçus.

Après étude des dossiers, le conseil d’éthique votera une sanction éventuelle :

  •     Une recommandation ou un avertissement envers le praticien concerné qui s’engagera alors à être vigilant sur sa pratique en cabinet.
  •     L’accompagnement du praticien concerné par un professionnel expérimenté, qui jouera alors le rôle de superviseur. Le choix du superviseur devra être validé par le conseil d’éthique.
  •     L’exclusion éventuelle de la liste des praticiens en Métakinébiologie®.
  •     L’exclusion temporaire ou définitive de la liste des praticiens en Métakinébiologie®.

Règlement intérieur

Le code d’éthique et de déontologie figure au règlement intérieur.

Le concepteur se réserve le droit de le modifier, le compléter, l’améliorer en fonction de l’évolution de la pratique en France et en Europe.

Le signataire s’engage à respecter les termes du code qu’il a effectivement signé. En cas de changement du code, le signataire peut résilier son affiliation.